Les fusillés pour l’exemple : du 24 mars au 2 avril 2018

Exposition et conférence de la Ligue des Droits de l’Homme, organisée par le PHàR en partenariat avec Monsieur André Silvain.

Le Nord-Pas-de-Calais dénombre 56 soldats de la Grande Guerre fusillés «pour l’exemple».

Il leur était reproché d’avoir refusé de partir à l’assaut, ou de s’être opposés à l’application des ordres, ou d’avoir fugué (même pour un temps limité), voire de s’être automutilés. Certains ont été tués sans pitié et sans procès sur le front lui-même, par leur officier, devant leurs camarades ; d’autres ont été traduits en justice et jugés par un tribunal militaire, mais sans jamais avoir eu l’opportunité de présenter leur défense pour justifier leur acte.

Leurs noms ne figurent que rarement sur nos monuments aux Morts.  

L’un de ces hommes était rumaucourtois, et il était légitime que nous nous associons au combat pour la préservation de sa mémoire.

L’un de ces hommes était rumaucourtois, et il était légitime que nous nous associons au combat pour la préservation de sa mémoire.

  • Conférence du Samedi 24 mars 2018par Mme Maryvonne URBANIK de la Ligue des droits de l’Homme.
  • et présentation de l’exposition aux élèves des classes de CE1, CM1 et CM2 de l’école de Rumaucourt (RPI) le vendredi 30 mars 2018.