La nouvelle église : Déplacement et construction

Ce n’est qu’en 1924,  que l’abbé Mahée, successeur de l’abbé J. Bodescot et curé de la paroisse, commence le nouveau « trialogue » : la municipalité, la Sté coopérative de reconstruction des églises et l’architecte (cabinet Tissier à Paris)  qui ne se terminera qu’en 1930 avec l’achèvement des travaux de construction de l’édifice tel qu’il est aujourd’hui.
Les travaux (traité du 12 juillet 1927) furent confiés à Paul BOURDIER entrepreneur de Travaux Publics à PALLUEL pour une somme de 385 372 francs.
La démolition de l’ancienne église coûta 7 895.26 francs. Source : André Silvain – exposition des Journées du Patrimoine – 16 sept 2006.

Magdeleine-Louise-Georgette-Julie.

C’est une tradition que de prénommer une cloche.
Elle a eu pour parrain Monsieur Louis LOURDEL président du conseil Paroissial et pour Marraine Mademoiselle Magdeleine LOURDEL.
Elle a été baptisée le 24 Août 1930 par M. le Vicaire Général POLLART, assisté de M. le Chanoine Lenoir, doyen d’Oisy le Verger et de M. l’Abbé Marée, curé de la Paroisse.

L’Eglise actuelle, rue Clémenceau